INFO OU INTOX : L'EAU HYDRATE-ELLE LES CHEVEUX ?

INFO OU INTOX : L'EAU HYDRATE-ELLE LES CHEVEUX ?

Indispensable à la vie, l'eau est un produit souvent utilisé par les tetes bouclees, frisees et crepus. Je suppose que, comme moi, bon nombre d'entre vous s'humidifie les cheveux chaque matin afin de dompter votre criniere. Mais l'eau est-elle vraiment la meilleure alliée de notre tignasse ? Et si au contraire elle avait tendance à abîmer notre chevelure ? C'est ce que je vais analyser dans cet article !

Si les vertus vitales de l'eau ne sont plus à prouver, est-elle vraiment un indispensable à notre routine capillaire ? En effet, les femmes avec des cheveux boucles, frises ou crepus ont tendance à mouiller ou brumiser leur tignasse chaque matin afin d'obtenir de belles boucles. Le cheveu humidifié est en effet plus élastique que le cheveu sec et peut donc se modeler plus facilement. Mais ce geste est peut-être la cause de tous vos soucis (capillaires du moins). Contrairement aux idees reçues, non seulement le fait de mouiller ses cheveux secs ne les hydrate pas, mais en plus de cela, cette action endommagerait la fibre capillaire.

ABSORPTION DE L'EAU = CHEVEUX EN MAUVAIS ÉTAT

Je ne vous apprends rien en vous disant que les cheveux mouillés sont plus lourds que les cheveux secs. Malgré les écailles serrées de sa cuticule et le sébum qui l’enduit naturellement, un cheveu en bon état peut tout de même absorber plus de 30% de son propre poids en eau. Si le cheveu est abîmé, ce pourcentage peut atteindre 45%. Cette absorption massive d’eau lui fait perdre force et élasticité : jusqu’à 50% de perte pour les cheveux très frisés mouillés. Il est donc fortement déconseillé de vous brosser les cheveux lorsqu'ils sont mouillés. Quand les cheveux sont secs, ils sont protégés par le sébum naturel alors que quand ils sont mouillés, plus du tout ! Les cheveux perdent leur armure et sont plus sensibles à la casse. Quand on les brosse ainsi, on fait pas mal de dégâts.

LA POROSITÉ DU CHEVEU

Néanmoins un cheveu sain (à écailles régulières) devrait limiter la pénétration de l’eau à l’intérieur du cheveu. Si l'eau est absorbée par le cheveux, cela signifie que sa cuticule est endommagée, c’est à dire trop poreuse. La porosité d’un cheveu correspond à un cheveu trop hydrophile. C'est donc une détérioration de sa cuticule qui ne joue plus son rôle de barrage naturel. Plus la cuticule de la tige capillaire est altérée plus le cheveux boit l'eau facilement et perd de sa tenue et de son élasticité.

COMMENT RECONNAITRE UN CHEVEU FRAGILISÉ ?

Résultats : le cheveu est fragilisé, terne, cassant. Il sèche difficilement, se salit plus vite, « frisotte » et perd sa forme à la moindre humidité. Autre conséquence : il tient moins bien la coloration. Dans les cas extrêmes, lorsque la cuticule est totalement détruite, il devient même très difficile de le teindre. Pour savoir si vous avez la cuticule endommagée, il vous suffit de vérifier si votre cheveux est brillant. En effet, un cheveux en bon état présente une enveloppe d’écailles lisse et serrée. C’est ce qui lui permet de réfléchir la lumière et de briller naturellement. En revanche, un cheveu terne présente des décollements marques. L’irrégularité de surface empêche l’effet miroir de la lumière. Les cheveux crepus, secs pas nature, sont souvent poreux du fait du manque de sebum le long de leur tige capillaire. Il faut donc veillez à ne pas appliquer de l'eau sur votre tignasse trop régulièrement. Préférez les masques d'huiles vegetales.


Déposer un commentaire


VOS COMMENTAIRES


Zenaba.com utilise des cookies pour mieux vous connaître et ainsi vous proposer de meilleurs services. En continuant votre navigation sur le site, vous en acceptez l'utilisation.