Je suis Coiffeuse Afro à domicile – "Sweety Aurette"

Je suis Coiffeuse Afro à domicile – "Sweety Aurette"

Il y a quelques semaines, j'ai interviewé une coiffeuse professionnelle qui est inscrite sur Zenaba, depuis maintenant de nombreuses années, je lui remercie de sa confiance :) !
Découvrez le parcours de cette coiffeuse professionnelle qui exerce depuis son plus jeune âge...

            

Peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours ?

Je m'appelle Scarlett, j'ai 38 ans et je suis une coiffeuse diplomee. Mon parcours ? Passionnée de coiffure depuis mon plus jeune âge, je coiffais en compagnie de ma sœur dès l'âge de 15 ans, pour me faire de l'argent de poche. A cet époque, dans les années 90, le marché de la coiffure afro n'était pas aussi développé que maintenant, le seul moyen de se coiffer était de connaître une coiffeuse dans son entourage, et dans les salons, c'est le defrisage qui était la prestation la plus réalisée !

Ma clientele s'est crée comme ça, et est restée très fidèle depuis mes débuts. La coiffure restait uniquement une passion que je pratiquais en parallèle de mes études. Par la suite, j'ai travaillé dans l'immobilier durant quelques années, j'ai eu des enfants... mon seul temps de libre était le week-end pour mes rendez-vous coiffure.

photo laurette

      

Quand as-tu décidé de te mettre à ton propre compte ?

J'ai décidé de quitter l'immobilier et de vivre de ma passion, mais avant cela, j'ai passé un CAP coiffure en 2011, puis mon BP. Par la suite, j'ai eu l'opportunité de travailler en tant que professeur chez EDUCATEL pendant 4 ans. Grâce à cet expérience, j'ai pu élargir mes compétences et mon savoir sur la coiffure en général. L'obtention du BP m'aurait permit d'ouvrir mon propre salon, seulement aujourd'hui, ce n'est pas mon souhait.

    

Étant donné tes competences, tu pourrais élargir ta cible ?

Oui, mais par choix personnel , j'ai choisi de rester sur une clientele afro. La coiffure afro a besoin d'être développée et soutenue. Les formations sur les cheveux crepus sont quasi inexistantes, beaucoup de femmes aujourd'hui ne peuvent pas aller se faire coiffer dans un salon de coiffure lambda. Les modules qui concernent le cheveu afro en BP sont le lissage et le defrisage, les cheveux frises et crepus ne sont pas étudiés comme le cheveu de type caucasien, les enseignements ne sont pas approfondis.

CORNROW

         

Quels sont les progrès à faire dans le milieu de la coiffure Afro ?

Beaucoup de choses doivent encore changer, quand on coiffe un cheveu afro dans un salon ou à domicile, il doit y avoir la notion de plaisir, se coiffer ne doit plus être lié à une séance de torture, il y a toute éducation à faire autour de notre cheveu, pour le traiter avec douceur. Et Le cheveu Afro doit être enseigné !

    

Quels conseils peux-tu donner aux coiffeuses afro qui souhaitent se lancer ?

 
Obtenez votre diplôme ! Les formation CAP et BP peuvent être contraignantes, mais elles sont nécessaires pour acquérir certaines competences, et pouvoir réaliser certains soins, comme la coloration ou le defrisage.
Les tarifs pratiqués doivent varier selon l'experience et les competences, mais ne vous bradez pas, coiffer demande plus ou moins de temps selon la coiffure, les coiffeuses ne sont pas des esclaves, elles doivent gagner leur vie.  

LISSAGE

           

Quels sont les avantages et inconvénients de la coiffure afro a domicile ?

     
les inconvénients...

  
Je dirai les tarifs qui ont chuté à cause des prix tirés vers le bas, les clientes s'habituent à ne pas payer le juste prix.

Les rendez-vous annulés juste avant le RDV, ou les clientes qui ne viennent pas du tout, c'est une perte de temps et d'argent. Ses clientes là sont blacklistées ! Malgré ses mésaventures, je ne demande pas d'acompte, j'ai confiance en mes clientes.

Les avantages...

Les horaires, je m'organise comme je veux.

Contrairement à un salon, la cliente est prise de suite, elle est accueillie comme une reine.

L'ambiance à domicile est encore plus conviviale, je suis plus à l'écoute de ma clientele.

Pour les clientes, les prestations a domicile sont un gain de temps, et elles n'ont pas à subir l'attente comme dans un salon de coiffure.

locks

  

As-tu des clients masculins ?

Oui j'en reçois, ils demandent essentiellement des fausses locks, locks ou nattes collees.

faux locks homme 2

faux locks homme

  

Quelle sont les tendances coiffures qui se dessinent dans ta clientele ?

Les fausses locks, ça fait quelques années que ça dure, et ça cartonne toujours ! Je fais de moins en moins de defrisage, je coiffe plus sur les cheveux naturels.

faux locks femme

              

Quelle est la coiffure que tu préfères faire ?

Le tissage, elle est rapide à réaliser :)

tissage

           

Je te remercie Scarlett Hair, pour cette interview !

Pour ceux et celles qui habitent la region parisienne, je vous invite à consulter sa fiche annonce sur le lien suivant : Annonce coiffure afro Sweety Aurette

         

A bientôt !


Déposer un commentaire


VOS COMMENTAIRES


Zenaba.com utilise des cookies pour mieux vous connaître et ainsi vous proposer de meilleurs services. En continuant votre navigation sur le site, vous en acceptez l'utilisation.