L’ail : un allié de taille pour nos cheveux !

L’ail : un allié de taille pour nos cheveux !

A l’instar de l’oignon, l’ail doit son odeur et sa saveur caractéristiques au soufre dont il est riche. En plus d’être généreusement pourvus en soufre, les deux condiments sont également riches en zinc.

Le saviez-vous ? Le soufre et le zinc participent activement à la fabrication de la kératine, le principal composant des cheveux. Une carence en soufre et en zinc peut provoquer un ralentissement de la pousse des cheveux. C’est pour dire si les cheveux en ont besoin !

 

Le petit + de l’ail : il améliore la circulation sanguine. Vous n’êtes pas sans savoir que le sang nourrit les cheveux en transportant les nutriments indispensables à leur pousse jusqu’aux racines. Il y a donc tout intérêt à ce que notre cuir chevelu soit bien irrigué !

 

Ail et haleine : aïe, aïe, aïe !

 

Manger de l’ail, c’est bon pour les cheveux. Reste le problème de l’haleine ! En effet, bien des personnes évitent de consommer de l’ail de peur d’exhaler une haleine fétide. Il existe pourtant plusieurs astuces pour atténuer l’odeur insupportable de l’ail :

 

  • Consommer de l’ail de préférence le soir et se brosser les dents (et la langue) dans la foulée
  • Mâcher un chewing-gum mentholé ou sucer un bonbon à la menthe
  • Mâcher des feuilles de persil ou de menthe
  • Croquer des clous de girofle, etc.

 

Une gousse par jour !

 

 Sachez enfin que les spécialistes recommandent de manger une gousse d’ail par jour, tant ses vertus sur la santé sont multiples. Celles qui n’aiment pas spécialement l’ail auront sans doute du mal à mettre en pratique chaque jour ce conseil. Faites alors comme vous le sentez (un jour sur deux, un jour sur trois,...).

 

Les plus récalcitrantes d’entre vous opteront plutôt pour l’oignon (également riche en soufre et en zinc) ou se contenteront d'une application externe (frotter une gousse d'ail pelée sur le cuir chevelu, la veille d'un shampooing)

 

 

 

Mises en garde :

 

  • L’ail est contre-indiqué pour les personnes prenant des anticoagulants (comme par exemple l’aspirine).
  • Pour bénéficier pleinement des bienfaits de l’ail, mieux vaut le consommer cru !

Déposer un commentaire


VOS COMMENTAIRES


Zenaba.com utilise des cookies pour mieux vous connaître et ainsi vous proposer de meilleurs services. En continuant votre navigation sur le site, vous en acceptez l'utilisation.