LE DÉFRISAGE : BONNE OU MAUVAISE IDÉE ?

LE DÉFRISAGE : BONNE OU MAUVAISE IDÉE ?

Je suis sûre que vous êtes nombreuses chères lectrices à avoir pensé à vous faire defriser les cheveux. Peut-être que la plupart d’entre vous ont même déjà franchies le pas. Mais saviez-vous que le defrisage comporte des risques ? Et de gros risques même ! Voici un article pour vous mettre en garde et vous aidez, si vous le souhaitez toujours, à réussir votre defrisage.

Beaucoup de femmes avec les cheveux frises ou crepus ont été séduites par le defrisage. Il faut dire que cela permet d’avoir les cheveux au vent, de faire la star anti-pelliculaire comme dans les publicités de L’Oréal mais aussi et surtout, de rentrer dans la normes. Eh oui, il faut être lucide mais encore en 2017, il est plus facile d’accepter une longue chevelure lisse qu’une belle coupe afro. Que voulez-vous chère lectrices, nous sommes encore bien loin d’être sortis des carcans que nous impose les normes occidentales. Mais attention, le defrisage n’est pas sans danger. Voici donc quelques trucs à savoir avant de se faire defriser les cheveux.

Qu’est-ce que le defrisage ?

Avant de se lancer dans le vif du sujet, laissez-moi d’abord vous expliquer ce qu’est réellement le defrisage. Le defrisage est un produit chimique alcalin qui a pour but de transformer la nature des cheveux crepus et frises en les rendant raides. Cette transformation est irréversible. Le seul moyen de retirer le defrisage est de couper les cheveux. Ce produit alcalin brise la fibre de votre cheveux. Dans les faits, il modifie l’organisation en spirale des molécules de keratine pour donner aux cheveux une nouvelle structure droite.

Il existe deux type de defrisage à froid : avec ou sans soude. La différence entre les deux réside dans le composé alcalin qui va ouvrir les ecailles des cheveux. Dans le defrisage avec soude, c’est la soude qui va ouvrir les ecailles, alors que dans le defrisage sans soude, c’est de l’hydroxyde de lithium, ou de l’hydroxyde de guanidine ou encore de l’hydroxyde de potassium. Le defrisage sans soude est mieux pour vos cheveux alors ? Que nenni ! En effet, ces composés font, eux aussi, partie de la même famille que la soude.

Quelques conseils pour un defrisage réussi

Petit conseil et pas des moindres : préférez aller en salon plutôt que de faire vous-même votre defrisage. Et surtout, choisissez votre salon avec le plus grand soin. Il ne s’agit pas de payer une fortune pour se retrouver avec le crane brûlé !
Alors même si vous vous sentez prêtes, ne vous risquez pas au defrisage maison à moins d’être une experte. En effet, un defrisage réussi est une véritable prouesse technique qui nécessite doigté, minutie et surtout une vue globale de la chevelure que l'on defrise, ce qui ne peut être le cas quand on le fait soi-meme.

Vous êtes tout de même déterminées à le faire chez vous ? Très bien alors voici quelques conseils pour éviter la catastrophe capillaire. Tout d’abord ne faîtes pas de shampoing dans les 10 jours précédents le défrisage. Lors de ce shampoing, préparez vos cheveux à la perte de keratine avec un soin hyper proteiné de choc. Ensuite, protégez le cuir chevelu et le pourtour de la tete avec une huile ou un beurre bien gainant qui évitera les éventuelles brûlures.
Durant le defrisage, procédez toujours par section homogène en fonction de la texture de ses cheveux. Commencez à appliquer le defrisant là où les cheveux sont les plus épais, terminez par les zones les plus fines. Pour finir, n’hésitez pas à rincer le defrisant et faîtes un shampoing neutralisant section par section également. Cela pourra éviter que le temps de pause n'excède le délai requis et abîme la fibre en conséquence.

Pour vous aidez dans votre démarche et ne pas vous démoralisez complètement, voici deux YouTubeuses qui ont réussi à garder des cheveux à peu près en bonne santé après leur defrisage. En premier Black Hair Velvet, qui nous donne ici des conseils pour avoir de beaux cheveux defrises :

Mais aussi Lady Beauty Swagg :

A quelle fréquence peut-on se defriser les cheveux ?

Il n’y a pas de véritable réponse à cette question. Le bon rythme dépend de chacune et de la différence de textures entre votre cheveu naturel et votre cheveu defrisé. Plus votre cheveu est crepu et plus il est difficile d'espacer les defrisages sans fragiliser la fibre. Pour les chevelures très denses, frisees et épaisses, un délai de 8 semaines au minimum et 12 semaines maximum semble raisonnable. Attendre plus longtemps générerait beaucoup de casse.
En revanche, pour les cheveux frises et boucles, le defrisage peut se faire tous les 3 ou 4 mois sans probleme. L'essentiel étant de faire des soins nourrissants et hydratants qui permettent de bien assouplir les racines.
Notez que vous pouvez entretenir le résultat de votre defrisage en lissant vos cheveux avec des plaques. Évidemment, comme toute bonne chose, il s’agit de ne pas en abuser car au-delà d'une fois par semaine, la chaleur ronge la fibre capillaire petit à petit et le cheveu s'affine et se fragilise. Pour enrayer ce phénomène, pensez à toujours faire un bon soin hydratant avant d'utiliser les plaques et surtout poser un bon serum protecteur de chaleur.

Quels sont les dangers du defrisage ?

Comme dit plus haut, le defrisage est un produit chimique alcalin. Et la soude ou ses dérivés, je ne vous apprends rien mais ce n’est pas très bon, ni pour vos cheveux, ni pour vous. A titre comparatif, la soude est une des composantes principales du Destop. Mais oui, vous savez, ce produit qui sert à déboucher vos tuyaux bouchés. Ça donne envie n’est-ce pas ?
La soude caustique est irritante et corrosive pour la peau, les yeux, les voies respiratoires et digestives. A moyen et long terme les produit chimiques du defrisage passent dans le sang et peuvent donner le cancer. Ce sont des produits bien plus forts que ceux que l’on peut trouver dans une creme ou un rouge a levres qui eux aussi peuvent contenir des produits chimiques cancérigènes mais à des concentrations bien plus faibles que le defrisage.
Autre effet du defrisage, l’alopecie chimique, la destruction du capital capillaire, des cheveux fins, secs, abimes, casses qui ne poussent plus et qui stagnent à la même taille pendant plusieurs années.

Alors tenterez-vous le defrisage maintenant que vous savez cela ?


Déposer un commentaire


VOS COMMENTAIRES


Zenaba.com utilise des cookies pour mieux vous connaître et ainsi vous proposer de meilleurs services. En continuant votre navigation sur le site, vous en acceptez l'utilisation.