Le danger des parabens : info ou intox ?

Le danger des parabens : info ou intox ?

On voit apparaitre la mention « sans parabènes » ou « no paraben » sur bons nombres de produits cosmetiques tels que les shampoings, apres-shampoing, soins pour les cheveux et autres depuis plusieurs années.
C’est d’ailleurs devenu un argument de vente pour certaines marques. Mais est-ce bien légitime ? Les dangers des parabènes sont-ils avérés ou s’agit-il plutôt d’un effet de mode ?

Les parabènes, c’est quoi ?

Ce sont des conservateurs. Ils freinent donc la prolifération des microbes, champignons et bactéries dans nos produits cosmétiques.

Tout a commencé quand…

Une étude britannique est publiée en 2004 sur la corrélation possible entre les parabènes et le cancer du sein.

Suite à cette publication, l’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) s’intéresse de plus près à l’ensemble des produits contenant des parabènes. Aujourd’hui les études sur les impacts des parabènes sur la santé tel que le cancer du sein déjà évoqué mais également les problèmes de fertilité chez l’homme ne sont pas concluantes. Les liens ne sont pas établis mais le doute persiste.

La seule chose certaine à ce jour est le risque allergisant qui est connu depuis longtemps.

Les bons parabènes, ça existe ?

Les parabènes sont naturellement présents dans plusieurs aliments tels que les fruits rouges, la carotte, l’oignon, le haricot et dans certaines céréales. Nous en consommons régulièrement sans soucis à priori.

Mais il se pose alors la question de la quantité vu que tous nos produits de beauté, du shampoing en passant par le gel douche jusque la crème pour le corps, sont susceptibles de contenir des parabènes. Sans compter certains médicaments et de nombreux produits alimentaires qui en contiennent également.

On fait quoi alors ?!

En cas de doute, ne vaut-il pas mieux s’abstenir ? Moi personnellement, je préfère acheter des produits qui portent la mention « sans parabènes » comme ceux de la marque Centifolia. Par contre il faut rester prudent sur les nouveaux conservateurs utilisés par l’industrie cosmetiques.

Voici la liste des conservateurs qu’il faudrait éviter : le triclosan , le BHA (hydroxyanisole butylé), le BHT (hydroxytoluène butylé), l'EDTA (Ethylène Diamine Tétra Acétique), le phénoxyéthanol.


Déposer un commentaire


VOS COMMENTAIRES


Zenaba.com utilise des cookies pour mieux vous connaître et ainsi vous proposer de meilleurs services. En continuant votre navigation sur le site, vous en acceptez l'utilisation.